jeudi 13 octobre 2011

Machete de Robert Rodriguez

Dans un moment de faiblesse, je suis tombé sur ce dvd en faisant mes courses et j'ai pas pu résister, je l'ai mis dans mon caddie.Vite fait qu'est ce que ça vaut ?

L'affiche met tout de suite dans le ton
  

Si vous aimez les bon vieux films de série Z et autres productions WTF !! Machete fera parfaitement le café. Avec son personnage principal de Machete interprété par un Danny Trejo parfaitement dans son élément, c'est un déluge d'action bien calibré qui nous attends ici. Certains diront que le scénar est faiblard, moi je l'ai trouvé sympa et puis de toute façons ce n'est qu'un prétexte pour couper du méchant à la machette.
Comme dans tout bon film de videostore qui se respectent, y'a du boobs et de la fesse, Jesssica Alba et Michelle Rodriguez sont à tomber, incarnant à l'écran des fantasmes masculins somme toute bien naturel. On surfe sur des clichés tout du long mais ils ne sont pas vraiment pris au sérieux, tant mieux, un nanar qui se prend au sérieux, c'est un navet.

Bref Machete, c'est de la testostrérone à l'état brut, un film où l'on peut poser son cerveau et se détendre après une longue journée de boulot. Le tout enrobé dans une réalisation volontairement cheap par moment, un must see mais peut être pas un must have.

PS : Holy Hell, ça fait un bout de temps qu'il n'y avait pas eu d'articles ici. Avec le Hellfest qui vient de dévoiler ses premiers groupes et la saion 6(32) du Dr Who qui sort le mois prochain, ça risque de changer.

dimanche 7 août 2011

Church of misery - Hellfest 2011

Hello Happy people,

Il fait beau, tussa tussa, un temps à rester cloitrer chez soi à écouter du doom Metal quoi (note de moi-même : C'est n'importe quoi comme intro). Je prends le clavier pour vous partager la video du concert de Church of Misery sous la Terrorizer Tent. Dommage que le concert ne soit pas en entier. C'cool, on m'voit sur la vidz à un moment vu que j'étais tout devant.

CHURCH OF MISERY live at Hellfest 2011 from Hellfest on Vimeo.


Ce groupe détartre du pangolin sur une échelle et j'espère vraiment pouvoir les revoir en concert un jour. Sur ce, bon dimanche.

jeudi 21 juillet 2011

Sepultura au chatodo, 17 juillet 2011

Hello Happy People, 

Un événement dans ma ville natale, Sepultura, le célèbre groupe de trash brésilien, a posé ses valises à Blois le temps d'un concert. Et c'est avec forte diligence que votre serviteur y est allé.


Le groupe français Zuul FX a ouvert le bal en ce dimanche. Je les avais vu au Hellfest et d'une oreille distraite j'avais trouvé ça sympa. Manque de bol là j'étais dedans et j'ai écouté un peu les paroles, j’avoue c'était un peu consternant. Le chanteur causait pas mal avec le public et ça c'était vraiment sympa. Ils sont plutôt énergique sur scène et le chanteur va nous faire profiter de sa crinière pendant ses headbangs.

J'ai trouvé le show un peu décousu, ils n'avaient pas trop l'air de savoir le temps qu'il leur était alloué. Conclusion, plutôt sympa pour chauffer la salle mais ça casse pas trois pattes à un canard, je devais pas être d'humeur.

Voilà alors que s'avance Sepultura. Perso, j'avais jusqu'alors écouté seulement les albums de l'époque des Cavalera et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. C'était un peu la claque, j'adore leur chanteur, il a une voix chaude assez fabuleuse.

Niveau setlist, y'avait un peu de tout, quelques pistes du nouvel album qui ne dépareillait pas du reste et les monuments du groupe comme Refuse/Resist, Roots Bloody Roots, Territory, Arise ou encore le très vieux Inner Self. Du tout bon pour mes oreilles.

Pour l'ambiance c'est pas trop mon genre mais j'ai pas pu m’empêcher d'y aller pendant Refuse/Resist. Et pendant le rappel, Roots Bloody Roots où tout le monde sautait (en tout cas devant) c'était tout bonnement génial.

Un excellent concert que la pluie qui m'attendait en sortant n'aura pas gâché. Une très bonne surprise.

dimanche 10 juillet 2011

Meilleurs moment du Hellfest 2011 - Jour 3

Last day but not the least, une journée qui a commencé par un chili à 10h du mat ne peut que bien se passer. Je vais donc faire mon petit laïus des meileurs concerts de la journée, mais d'abord le lien qui va bien vers le report complet :




Morne

J'ai commencé ma journée de dimanche par un groupe de Sludge Metal qui envoie. Leur set de 30 mins a été sacrément planant, un peu tôt peut être.







Ghost

Ghost est un groupe de Doom metal à voix claire aux paroles clairement sataniques. J'adore ce qu'il font et la voix du chanteur me fait frémir. La tente était blindée et j'ai pas pu prendre de photos plus proches et moins floues que celles que je vous propose.




Mr Big

Un groupe de Pop Metal, qui se reforme c'est pas tout les jours. Et quand en plus ils sont bon c'est encore plus rare.






Mon premier Hellfest absolument mystique et mythique où j'aurai pu voir mon idole, le Prince des Ténèbres, Ozzy Osbourne.

Désolé d'avoir mis autant de temps pour la dernière partie mais bon j'suis un poil débordé en ce moment.

dimanche 3 juillet 2011

Meilleurs moment du Hellfest 2011 - Jour 2

Hello Happy People,

Je sors mon album photo pour le second jour du fest et les meilleurs concerts selon moi. Vous pourrez trouvez un report complet ici :


Et j'enchaine avec mes meilleurs moments du second jour.

Jour 2

Hammerfall

Un groupe de Power Metal aux chansons à faire remuer les morts. Hearts on fire étant un moment assez énorme en live.




Comeback Kid

Je suis en général assez peu receptif en ce qui concerne le Hardcore, mais ce groupe à quelque chose qui me fait pencher dans leur sens. Les paroles ne sonnent pas débiles et l'ambiance de leur concert respirait l’énergie communicative.

Bon j'avoue mes photos ne sont pas terribles.

Bolt Thrower

Inspiré de Warhammer, l'univers de ce groupe avait déjà tout pour m'attirer. Sur scène, ils sont juste excellent et la balance où les membres viennent jouer des morceaux, une petite douceur pour les fans. Headbanger au même rythme que la foule, dans une sorte de communion, tout simplement magique.

Pendant la balance

Les choses sérieuses commencent


Voilà qui clôt le 2eme jour de Fest. J'aurai pu parler de Scorpions, mais leur prestation a été plus qu'anecdotique, loin de ce à quoi je m'attendais.

samedi 2 juillet 2011

Meilleurs moment du Hellfest 2011 - Jour 1

A defaut de faire un report complet sur le blog, report que vous pourrez trouver sur if is dead aux liens qui suit :


 Je vais vous faire un melting pot des meilleures prestations de cette année, en commençant par le vendredi.

Jour 1

Valient Thorr

Deuxième concert de la journée que les Hard rockeurs barbus vont enflammer. Énergique comme pas permis, un excellent réveil matin qui délivre des riffs efficaces. Bref un des meilleurs concerts de la journée.

Mr Valient Thorr, à fond dedans

Un petit bain de foule pour le chanteur



Church of Misery

Tout simplement le meilleur concert du Hellfest. Les japonais de ce groupe de Doom Metal ont la scène dans la peau et nous livre une prestation dantesque bien trop courte à mon goût. Si vous avez l'occasion, PRÉCIPITEZ VOUS.








Pas besoin de commentaires sur les photos, elles parlent d'elle mêmes.


Karma to Burn

Un groupe de Stoner rock instrumental qui tient le haut du pavé. Jouissif avec une ambiance électrique, que demande le peuple.





J'aurai aussi pu parler des superstars comme Iggy Pop et Rob Zombie mais est-ce bien nécessaire ?




Promis l'année prochaine j'apprends à cadrer
Ce sera tout pour ce premier jour. A bientôt pour la suite.

dimanche 26 juin 2011

Beelzebub T1. de Ryuhei Tamura

Beelzebub T1. de Ryuhei Tamura est un nouveau shonen manga de chez Kaze qui vient envahir les rayons de nos libraires. Même s'il y a beaucoup de shonen que j'apprécie, c'est toujours avec appréhension qu'on se lance dans ce genre réputé pour ses séries fleuves. Que vaut donc ce premier manga de ce mangaka ? Direction le synopsis.

Oga est un super voyou, entendre par là que s'il te cogne une beigne tu voles, et il se retrouve par hasard embarqué à jouer le rôle du père du fils du diable. Autant dire qu'entre les luttes intestines de son bahut de racailles, la gouvernante ultra-violente Hildegarde et le petit démon, ses journées vont se retrouver plus que mouvementée.

Ça a le mérite de changer du schéma classique du manga pour ado. Il y a quelques bonnes idées scénaristiques, notamment la manière dont Oga raconte comment il a récupéré Baby Beel. Pour le rythme, ça s'enchaine assez vite, l'auteur pose les bases de son histoire suffisamment rapidement pour ne pas être soulant. Malgré tout ça j'ai eu un peu de mal à accrocher au début mais ce n'était que passager, la fin m'ayant laissé sur ma faim.

Au niveau du dessin, j'ai trouvé que c'était un poil faiblard comparé au productions actuels. Pour la pauvreté des décors c'est le genre qui veut ça mais par contre pour les persos dès qu'on sort des principaux c'est un peu la lose. Et même parmi eux certains ont des proportions étranges dans certaines cases, notamment Hildegarde. Mais bon ce ne serait pas le premier à s'améliorer plus que grandement au fil des volumes, so wait'n'see.

Un premier tome sympathique qui peine à démarrer mais qui a le potentiel de devenir excellent si l'auteur reste loin des histoires classiques.

mardi 21 juin 2011

Back from Hell

Hello Happy People,

Je reviens du Hellfest avec plein de souvenirs de concerts et de photos et je peux vous dire qu'il y a eu du lourd et de la super deception au programme. (et puis j'ai ramené la crève dans mes bagages)

A bientôt pour les live reports (qui seront sans doute sur ifisdead)

vendredi 17 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #33 : Les autres

Woohoo, là c'est la fiesta de tout les groupes qui n'ont pas eu le droit à un article complet.

The Damned Things, dont je n'ai pas trouvé de clip est un super-groupe qui va sans doute pas mal faire parler de lui en tapant dans le Hard Rock.

In Flames a la malchance d'être en même temps que Monster Magnet, je n'irai donc pas écouter leur Death Metal.


On m'a conseillé d'aller voir le groupe allemand The Ocean qui apparemment fait du Progressif Sludge Post-hardcore (A tes souhaits) Bon Ok je crois que je vais aller les voir



Il y'a Kylesa qui tape dans le Sludge Metal / Rock Psychédélique (bordayl c'est quoi ces noms de genre) et qui a l'air plutôt sympa.

Le groupe Audrey Horne a l'air bien sympa aussi dans son genre.

S.U.P est un groupe d'experimental Death Metal français qui apparemment vaut le détour, sur ma liste maybe

Eyehategod dans le genre Sludge/Doom me faisait bien envie aussi.

Sodom et leur Trash metal est sur ma liste, je compte bien aller les voir

Et je finis avec un groupe de Grindcore, la bonne Blague avec Total Fucking Destruction qui vaut le coup rien que par le nom

Voilà voilà, normalement si tout se passe bien je suis en route pour le Hellfest à l'heure qu'il est (ça ne se passe jamais comme prévu).

mercredi 15 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #32 : Kyuss Lives !!!

Oh my Frakking Hellish God from the Seventh Pit of Lucifer,

MON FUCKING GROUPE PREFERE POUR TERMINER LE FEST, Kyuss, amputé de Josh Homme, vient nous éclater les oreilles avec son stoner puissant. J'ai presque envie de pleurer tellement c'est beau.





Le groupe de rock, le plus sous estimé de la planète, vient enflammer le Hellfest pour mon plus grand plaisir. Ouh j'en peux plus, rien que d'en parler j'en ai des palpitations.

Je vais aller me dechainer sous la Terrorizer à 1h00 du mat'.

PURE AWESOME BOTTLE OF BLOOD FROM HELL

Je vous retrouve pour un dernier billet pré hellfest avec tout les groupes dont j'aurai pu faire un billet, mais en fait non. Et promis j’arrête les expressions en anglais bizarres.

Countdown till we dine in Hell #31 : Dark Tranquillity

Woot, le premier groupe de Death Metal que j'ai écouté, forcément ça me rend nostalgique. J'ai découvert il y a 5 ans avec leur titre "The wonders at your feet" de l'album Haven dans un AMV de sir Lagsalot

L'amv qui m'a fait mettre un pied dans le death

Ce groupe sert des mélodies qui me transportent, enchainant chant clair et chant plus gutturaux, un vrai régal. Je m'en voudrais sévère si je les loupais. 

J'ai trop envie de m'acheter le DVD "Where Death is Most Alive"


C'est sous la Rock Hard à 23h25 et ça va déchirer sec avec le lien mySpace pour vous convaincre. Je sais qu'il y a Ozzy en même temps et que c'est mon idole ultime, mais je suis terrifié à l'idée qu'il me déçoivent...Je préfère ne pas prendre de risque


mardi 14 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #30 : Therion

Hello Happy People,

J'enchaine à l'arrache avec le groupe Therion. J'ai pas trop d'avis sur le groupe, le métal symphonique, c'est pas trop mon trip, mais bon si j'y vais pas, j'risque d'en entendre parler longtemps (hahaha).

Je déconne, c'est sympa à écouter à voir je pense.



Le mainstage va accueillir une tripotée de gens à 22h30. Et puis bon le lien mySpace qui va bien au passage.

Countdown till we dine in Hell #29 : Judas Priest

 Les prêtres de Judas tourne en ce moment pour leur tournée d'adieu et ils s'arreteront à Clisson. Quoi de plus à dire sinon que ça va être mythique. Ce groupe fait partie de ma trinité des groupes de Heavy Metal, avec Iron Maiden et Black Sabbath, autant vous dire que je les attends au tournant.

Ne pas profiter de la voix de Rob Halford, une des plus belles voix du Heavy serait une hérésie et en plus ils ont largeot diminuer les clous sur leurs fringues

Et parce que Judas Priest ça déchire, hop, deux clips




Ce sera donc sur la mainstage le dimanche à 21h00.



HELL YEAH !!!!

lundi 13 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #28 : Mr. Big

Un groupe de Hard Rock/Pop Métal pour continuer. Ils se sont reformer en 2009 et viennent de sortir un nouvel album avec leur line-up originel, qui est bien sympa à écouter au passage.

Les interprètes de "To be with you" ou encore "Wild World" (pour les plus connus) vont venir enflammer la campagne de Clisson sur la mainstage à 19h00 le dimanche.


Hop, un morceau de leur dernier album

Retrouvez les sur leur mySpace.

Countdown till we dine in Hell #27 : Anathema

Le groupe de Liverpool qui tapait dans le doom gothique et qui nous sert maintenant des mélodies plus aériennes et expérimentales, vient fouler les planches clissonaises cette année.

Ils font partie des groupes que je veux tâter en live. Je vous renvoie au live-report de Seraf' sur If is Dead pour vous impregner de l'ambiance en avance.



C'est le dimanche à 18h05 sur la mainstage, pour tester leur musique, c'est

dimanche 12 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #26 : Ghost

Hello Happy People,

On part sur le Doom métal à voix clair de Ghost, un groupe ultra mystérieux, masqué sur scène et grimé en prêtre. Vous vous doutez avec mes précédents articles que j'adore ce genre musical et les gars de Ghost assure plutôt dans ce domaine. Et puis le mystère qui les entoure ajoute à l'effet qu'ils donnent.



Ca se passe sous la Terrorizer à 15h50. Pour tester, c'est par .

Note : Woot j'ai acheté un Appareil Photo Numérique (APN pour les intimes) pour faire des photos potables au Hellfest, c'est quand même mieux un report avec des photos :D.

Countdown till we dine in Hell #25 : Loaded

Quand Guns'N'Roses a explosé en plein vol pour devenir un grand rien pseudo-indus Rock moisi, les membres se sont lancés dans des projets solo. Celui qui nous intéresse ici, c'est Duff McKagan, le bassiste, qui a monté une sorte de Sideband qui pour le coup est devenu son principal projet dernièrement.

C'est un Hard Rock avec un zest de reste punk, que nous sert le sieur McKagan qui pour le coup troque sabasse contre une gratte et s'occupe du chant et force est de constater que j'aime bien sa voix et que même si leur musique n'est pas forcement énervé elle est quand même sacrément sympa.


Je voulais mettre une vidéo de Seattle Head mais j'en ai pas trouvé de bien. J'avoue le clip est un poil loufoque.

Ce sera sur la mainstage le dimanche à 15h15. Un lien mySpace ou pas ? ah ben si.

Countdown till we dine in Hell #24 : Orphaned Land

Hello Happy People,

On se lance dans du moins classique aujourd'hui avec les israeliens de Orphaned Land. Avec leur métal très influencé par la culture du Moyen Orient et le chant clair (féminin et masculin) qui se mêle au semi-grunt, ils savent envouter les oreilles.


C'est sur le maintage à 14h30  le dimanche. Pour découvrir leur musique, rien de tel que leur lien mySpace.


J'en profite pour relayer la sortie d'un nouveau clip de Comeback Kid :

The Concept Stays de l'album Symptoms + Cures

jeudi 9 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #23 : Zuul Fx

Hello Happy People,
Pour aujourd'hui, je vous sors un autre groupe français qui gagne à être connu. Selon le site du Hellfest c'est de l'indus/nu metal, on a pas du écouter le même truc parce que je trouve que ça penche plutôt vers le trash. Mais c'est un détail pour nous, le principal c'est de savoir que la musique dézingue les tympans avec violence et frénésie.

Bon c'est clair que j'ai hâte d'y être et j'espère, vu les on-dits sur leur jeu de scène, que je ne vais pas être déçu.

C'est sur le mainstage le dimanche à 10h55 et ça va dépoter sec.

J'ai failli oublier le lien mySpace.

mercredi 8 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #22 : Morne

Ahlalala, du Postcore/Crust au programme du dimanche matin. Déjà WTF ça veut dire quoi postcore et crust ? Après avoir cherché un peu, j'en ai toujours aucune foutue idée, par contre ce que je sais c'est qu'après avoir nourri mon esprit (et mes oreilles) avec "Untold Wait" la galette de ce groupe, j'adore leur musique.

C'est bien glauque et stressant, donc clairement pour l'ambiance, c'est énorme.



C'est donc le dimanche à 10h30 sous la terrorizer avec le mySpace qui va bien.

mardi 7 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #21 : Coroner

Hello Happy People,

Un groupe de Trash Metal revenu des enfers va clôturer la journée du samedi. Je n'ai pas trop pu juger de leur musique vu que leurs albums ne sont pas sur spotify (et que je ne me sers plus que de cette plateforme). Toutefois, j’arrête pas d'entendre qu'ils sont mythique alors forcement... Je me sens obligé d'aller tâter la bête.
 


Le tout sur la mainstage à 1h00 du mat' mais vous pouvez avoir un aperçu sur leur mySpace.

lundi 6 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #20 : Bolt Thrower

Bouuuuarrrghh !!! Death Metal !!!

Bolt Thrower, avec leur Metal inspiré de l'univers noir et violent de Warhammer. Moi ça me botte sec et avec leur musique à l'image de cet univers, c'est à dire brute et violente, ça risque de se déchainer dans la fosse.

Ils n'ont pas de nouvelle galettes à leur actif depuis 2005 mais "Those Once Loyal" détartre du pangolin sur une échelle.


C'est sous la Rock Hard à 23h15, je sais y'a Scorpions en même temps mais eux je les verrais en salle à l'automne. Le mySpace du groupe va vous permettre de vous chauffer les oreilles.

dimanche 5 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #19 : Black Label Society Vs Septic Flesh


Hello Happy People,

Un autre choix à faire : Le groupe de Zakk Wylde (un ancien gratteux de Ozzy Osbourne) et son Heavy Metal se retrouve face au Death Metal des grecs de Septic Flesh.

Pour BLS, on a accès au bon son bien Heavy comme on les aime qui nous rappelle Ozzy dans ses meilleurs moments. Etant donné le culte que je voue à Black Sabbath et au prince des ténèbres, difficile de passer à coté d'un de ses séides.



Septic Flesh, qui a une solide réputation et qui apparemment à su trouver echo chez Seraf' de If Is Dead touche à un genre que je n'ai encore jamais vu en live, le Death Metal.



Sooooo....
Black Label Society d'une courte tête

Mais j'essaierais quand même d'aller jeter une oreille à Septic Flesh.

Countdown till we dine in Hell #18 : Apocalyptica

Le groupe Apocalyptica sera présent au Hellfest 2011, vous savez le groupe qui s'est fait connaitre en faisant des reprises de Metallica au violoncelles.

Bon après le mélange classique métal n'est pas forcément au gout de tout le monde. Perso, je trouve ça sympa mais mon petit doigt me dit qu'un show complet risque de me lasser. Je vous direz ça en revenant du Hellfest, vu que les groupes qui sont en même temps ne m’intéresse pas.


Cello Headbanging, Frak Yeah


Anecdote de la lose, ils ont participé à l'eurovision... (hahaha)

Ça se passe sur la mainstage le samedi à 18h50 avec le lien mySpace qui va bien.

samedi 4 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #17 : Comeback Kid

Hello Happy People,

Un groupe de Punk Hardcore pour continuer la tournée des scènes du Hellfest, j'ai déjà dit que c'était pas trop ma tasse de thé le Hardcore mais Comeback Kid est beaucoup plus intéressant à écouter que la grande majorité des groupes sur la même tranche.

Si j'ai l'occaze, je compte bien mettre la main sur leur galette "Wake the Dead", en plus bien sur d'aller me déchainer devant leur scène.


Un petit live en vidéo pour se mettre en bouche. Ce sera sous la Terrorizer à 18h20 avec un petit détour sur leur mySpace au passage. 

PS : ça fait deux fois que je l'écris ce billet (commence à me saouler Blogger)

jeudi 2 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #16 : Thin Lizzy Vs Skyforger

Bon okay là j'avoue pour mon deuxième dilemne, j'ai deux groupes qui ne joue pas du tout dans la même cour.

D'un coté on a un groupe de Hard Rock des années 70 dont le line-up a bien changé depuis ses débuts et de l'autre un groupe de Pagan/Folk Metal.

Thin Lizzy, c'est du Hard Rock dans le genre mou (j'suis désolé pour les fans). C'est plutôt sympa et pour la culture et dire "j'y étais" ça peut valoir le coup d'y aller.


Skyforger est un groupe de Pagan/Folk Metal letton, rien que ça, ça a attisé ma curiosité et d'avoir écouté leur album tourné vers les chants guerriers lettons qui m'avait bien bluffé. D'un autre coté le pagan c'est pas trop mon truc mais je suis curieux.


La j'arrive pas à me décider, donc on verra bien le jour même.

MATCH NUL

mercredi 1 juin 2011

Countdown till we dine in Hell #15 : Hammerfall

Hello Happy People,


Let's roll avec le Power Metal de Hammerfall. Les accents plutôt "festifs" (diable que je déteste ce mot), en tout cas super entrainant de ce groupe vont faire bouger la foule. Je n'ai pas grand chose d'autres à dire sur eux à part que j'aime bien leur mini album "Any Means Necessary".

Enjoy le clip

Alors ouais le clip est un peu naze mais la musique poutre

Ca se passe sur le mainstage samedi en début d'apres midi à 13h50. Avec un petit détour sur leur mySpace

mardi 31 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #14 : Crucified Barbara

Hello Happy People,

On passe à la journée du samedi avec Crucified Barbara, un groupe 100% féminin. Du Heavy Métal (avec des consonances glam au loin).

Leur galette dispo sur spotify "Till death do us party"  est franchement sympa et pas prise de tête. Il fait partie des albums qu'on peut sortir quand on a des non métalleux à la maison (sans exagérer quand même c'est du heavy) Je compte bien allez voir ce que ça donne sur scène.




Ça se passe sur le mainstage à 11H10 le samedi. Piou piou sur le mySpace.

On m'a fait la remarque aujourd'hui, il est temps que je trouve un logo pour mettre sur le twitter du blog, je m'en occupe ce week-end, juré.





lundi 30 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #13 : Monster Magnet

Hello Happy People,

Pour se finir le vendredi, rien de tel qu'un bon groupe de Stoner Rock. Monster Magnet devrait faire l'affaire. C'est un des premiers groupes de Stoner que j'ai découvert et leur hit "Space Lord" a été une claque intergalactique.

J'avoue avoir quelque doute sur leur efficacité sur scène, au vue des photos de tournée précédente, le chanteur n'a pas l'air au mieux de sa forme mais bon ça veut rien dire, leur dernier album Mastermind sorti en 2010 étant plutôt pas mal.


En esperant ne pas être déçu, ça se passe sous la Terrorizer à 1h00 avec le lien mySpace qui va bien.

dimanche 29 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #12 : Rob Zombie

Le groupe préféré des morts vivants va investir Clisson cette année, le réalisateur-Musico Rob Zombie va nous abreuver de son métal Indus et je ne manquerai ça pour rien au monde.

C'est un groupe que je connaissais donc à mon avis pas besoin de le présenter et vous devez déjà savoir que, même si ce n'est pas pour tout les gouts, leur son détartre du pangolin sur une échelle.

Ah on me dit dans l'oreillette que c'est leur premier passage en France (z'êtes sur ?)

 Rahh j'adore cette chanson


Au programme du Mainstage à 23h15 le vendredi, va falloir se préparer un show du tonnerre m'est avis. Gore, Zombie et ambiance de folie risque d'être au programme.

Pour le principe, le lien vers le mySpace

Countdown till we dine in Hell #11 : Clutch

Hello happy people,

Clutch est un goupe que je qualifierai de Stoner Rock mais avec un son bien à eux. Je n'utiliserais pas le terme fourre-tout même si c'est le premier à m'être venu à l'esprit pour definir leur musique, ils ont une sacré tripotée d'influence qui rend leur musique unique, avec des tendances blues, funk et bien d'autres.

J'ai commencé à écouter la réédition de leur album Blast Tyrants au moment où j'ai entamé ce billet et pour l'instant c'est du bon, si vous avez l'occaze, jetez y une oreille.



Ça se passe sous la Terrorizer le vendredi à 22h10 avec le lien au mySpace qui va bien.

Pour le prochain billet, on se fait une méga star.

samedi 28 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #10 : Iggy and the Stooges Vs Corrosion of Conformity

Le premier clash dans mon running order idéal, fallait bien que ça arrive.

D'un coté le godfather du punk et de l'autre des précurseurs du punk-metal.

J'avais regretté d'avoir loupé les Stooges quand ils étaient passé dans ma ville il y a quelques années. Du coup Iggy démarre avec un longueur d'avance. D'un autre coté il commence à être vieux, la vidéo qui suit n'est pas pour me rassurer mais bon c'est culte quand même.



Je n'ai découvert Corrosion of Conformity que récemment mais j'ai accroché tout de suite à leur son, y'a qu'à écouté Clean my wounds pour apprécier le style. J'ai pas encore jeté une oreille à toute leur disco mais pour l'instant c'est que du bon.



Choix cornélien donc mais comme je pense que les probas de recroiser la route des Stooges est infiniment plus mince que Pour C.o.C, je pense que je vais me décider pour aller voir

IGGY AND THE STOOGES

Ce sera donc le Vendredi à 21h05 et mea culpa, j'me suis loupé hier, je me rattraperais demain avec deux articles.

vendredi 27 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #9 : DOWN

Et hop, un supergroupe qui a plus de 15 ans maintenant et qui tape dans le sludge sudiste (quoique cela puisse vouloir dire)

Même si je n'aime pas trop comment leur son a évolué au fil du temps (NOLA, leur premier, est un foutu bon album) il faut avouer que leur son envoie du bois et que ce serait dommage que je n'ailles pas y jeter un coup d'oeil. 

Diary of a mad band, leur album live sorti en 2010 vous donnera un bon aperçu je pense (en plus d'être excellent)


Le tout sur le main stage le vendredi à 19h05, à écouter sur leur mySpace pour se faire une meilleure idée.

Pour le prochain billet, mon premier dilemme du festoche, argh sauvez moi !!

jeudi 26 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #8 : Karma to Burn

Hello happy people,

Après Church of Misery, voilà mon deuxième ultra coup de cœur.. Karma to Burn est un groupe de Desert Rock/Stoner qui fait principalement des pistes instrumentales. J'ai découvert ce groupe par hasard en cliquant sur les artistes similaires à Kyuss sur spotify. J'ai mis un peu de temps à apprécier mais maintenant je suis un gros fan de leurs riffs bien lourds et de leurs compos énormes.


Si vous avez l'occasion de mettre la main sur leur album Appalachian Incantation, allez y c'est du tout bon.

C'est vendredi à 18h20 sous la Terrorizer que ça se passe. Au passage, je vous mets le lien de leur mySpace supra moche.

Countdown till we dine in Hell #7 : the Cult

Aujourd'hui je vais vous parler d'un groupe culte... OK je sors.

Alors ouais, c'est un vieux groupe et ça va certainement piquer les oreilles des plus jeunes, mais c'est pas grave, moi j'adore. Ça sonne 80's et c'est du Hard rock soft. Vu qu'ils se sentiront obligé de faire "She Sells Sanctuary", moi je serais content :p (OMG j'ai fait un smiley, j'ai honte)

Si la voix de Ian Astbury vous plait, vous pouvez la retrouver sur une piste de Slash (Ghost) sur son album solo.


Voyage dans le passé le vendredi sur la mainstage à 17h15. Un petit détour par leur mySpace pourrais vous motiver.

mercredi 25 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #6 : Maximum the Hormone

Wouhou,

je vous fait un petit billet sur un groupe Japonais totalement barré qui s'est fait connaitre par chez nous pour avoir fait un des génériques de l'anime Death Note. J'aimerais bien mettre un nom sur leur style de musique que je qualifierai de neo-metalo-punk poppant et je trouve ça tout bonnement génial.

Leur style est totalement déluré et les clips laisse transparaitre une sacré energie. Encore un groupe découverte pour moi et un pote coreux me l'a conseillé, je verrai bien ce que ça donne.


Ne vous laissez pas abuser par l'intro de blaireau

Vendredi à 16h20 ça sera complétement ouf sur la mainstage et vous pouvez déjà commencer à vous échauffer sur leur mySpace

Countdown till we dine in Hell #5 : Alter Bridge

Un nouveau billet, vers un monde plus soft.

Avec Alter Bridge, on touche au rock alternatif avec des morceaux tantôt super entrainants comme Metalingus et des quasi balades. Du bien sympa, à écouter tranquilou à la maison. Ce serait un des groupes de rock les plus en vue aux USA.

Le chanteur a une voix géniale et a plutôt la classe et les chansons sont catchy à souhait. Mais je vous laisse avec le clip qui suit qui est assez représentatif de leur musique je pense.


Je ne suis pas encore convaincu du résultat sur scène mais je serais fixé le Vendredi 17 juin devant le mainstage à 15h25. Vous pouvez d'ors et déjà vous faire une idée ici.

mardi 24 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #4 : Church of Misery

Yeah, 

Encore un groupe que je ne connaissais pas avant son arrivée sur l'affiche du Hellfest. Je passerais sur le fait que je découvre de nouveaux super groupes tout les jours et que je regrette souvent de pas les avoir connu avant, en même temps j'avais quasiment jamais écouté de métal avant 2003. Et je n'ai découvert le Doom que récemment (bouh la honte), j'en parles parce que Church of Misery est un groupe de doom absolument énorme qui nous vient du pays du soleil levant.

L'ambiance qu'ils ont crée pour leurs pistes est foutrement malsaine, avec des intros décrivant des crimes du passé et des noms de pistes très "serial killer". J'adore le son qu'ils ont et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai utilisé mon telechargement gratuit sur spotify sur une de leurs pistes, El Padrino.


Que dire de plus à part que je serais sans faute sous la Terrorizer à 14h40 le vendredi. Et je vous invite à venir les découvrir sur leur mySpace

Countdown till we dine in Hell #3 : The Dwarves

Hello happy people, 

J'ai réfléchit un peu c'est quand même mieux avec le nom du groupe dans le titre. Bon, là les Dwarves sont loin d'être des nains. J'ai été un gros fan de punk dans ma jeunesse et c'est loin de m'être passé.


Du bon vieux son, enregistré à l'arrache, c'est ça qu'est bon. Alors ouais ça plaira pas à tout le monde, mais pour moi ça déchire sec. J'adore les groupes modestes qui titre des chansons comme "The Dwarves are still the best band ever"


Bon c'est la vidéo la moins pourri que j'ai trouvé, je n'en attendais pas moins d'un groupe de Punk.

Des vrais punks que j'irais voir Vendredi à 13h sur la main stage et que vous pouvez écouter sur leur mySpace.


lundi 23 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #2

Ce soir, c'est au tour de Valient Thorr. La aussi je ne connaissais pas avant de les voir sur l'affiche du Hellfest et comme d'hab j'avais tort.

Vous aimez le Hard Rock... alors vous allez adorer. Faire péter une ambiance très eighties, c'est plutôt osé et ça paye, en nous délivrant un son qui dérive vers le Stoner Rock. Leur dernier album "Stranger" poutre du pangolin sur une échelle.


Nan sans dec s'il sont ne seraient ce qu'à moitié aussi barré sur scène que dans ce clip ça promet un foutue grand moment sur le mainstage Vendredi matin à partir de 11h05.

LET'S THERE BE HARD ROCK !!!!!!!!!!!!

Vous pouvez ecouter certains de leurs morceaux sur leur mySpace et profiter de leur musique bien efficace.

dimanche 22 mai 2011

Countdown till we dine in Hell #1

Hello Happy People,

A partir d'aujourd'hui je vais faire des petit billets sur les groupes que je compte aller voir au Hellfest et en insistant sur mes groupes coup de coeur. Et je commence fort en vous proposant le groupe qui va ouvrir le festival, les français de Klone.


Hop ici un petit live datant de 2010 et filmé au confort moderne à Poitiers (comme quoi elle accueille des sacrément bons groupes cette salle)


J'ai découvert ce groupe sur l'affiche du Hellfest et je regrette un peu de pas avoir connu avant. Catalogué Dark Metal Progressif sur le site du Hellfest, il nous ont servi un album Black Days efficace. C'est du bon, à essayer. En tout cas je serais devant leur scène vendredi matin à 10h30


Le groupe a mis gratuitement l'un de leur dernier morceau en téléchargement ici. Et à tout hasard je vous met aussi leur Myspace

dimanche 15 mai 2011

Nouveau Running Order du Hellfest

Au départ vous auriez du avoir le live report du concert de No one is innocent à l'escale dans le 37. Blogger en a décidé autrement en effaçant totalement mon post. Un seul mot : FUUUUCK !! alors je vais me contenter de vous dire que c'était un super concert avec une ambiance de malade dans une salle pas terrible.

J'en profite au passage pour vous filer le lien pour le running order officiel du Hellfest, à jour avec toutes les annulations et remplacement.


Sur ce, tchao guyz.

mardi 26 avril 2011

Gears of War : Jacinto's Remnant de Karen Traviss

Gears of War : Jacinto's Remnant fait partie de la série de roman consacré à l'univers du jeu video Gears of War. C'est le second tome, écrit par Karen Traviss que j'ai lu en version originale.


L'histoire se place après la fin du second jeu. Jacinto a été englouti par les flots. Il faut trouver un endroit où rebâtir une civilisation et c'est à partir du continent que les survivants de Jacinto vont partir vers des cieux plus propices, des îles isolés de tout.

Isolés mais habité tout de même, le roman fait la part belle à la cohabitation entre 3 groupes d'individus, les gears et la population de Jacinto, les habitants déjà sur place rallié à la CoG mais qui n'ont pas vécu la guerre et enfin les Strandeds qui ont un camp sur l'île. La cohabitation est plus que difficile. On peut ainsi avoir un aperçu de géopolitique de Sera, même succinct, ça permet de mettre un pied dans l'univers.

Ce roman permet de combler certains trous des jeux, notamment grâce aux chapitres flashback parlant de la période de l'utilisation du Hammer's Dawn pour cramer un gros bout de la planète et découvrir comment Dom a perdu Maria et pourquoi. On a aussi droit à un petit morceau de relation père-fils chez les fenix. De plus, on sent un air de Gears of War 3 avec la fin du bouquin, ce qui n'a rien d'anormal car Ms. Traviss a été désigné Lead Writer pour le jeu. J'en attends donc beaucoup.

Karen Traviss a un style qui va droit aux buts, les bastons sont bien rendus, on se croirait presque dans le jeu. De l'action, de l'action et un peu de politique (léger) c'est ce qui vous attend ici. Ça se lit plutôt vite, sans se lasser. Ce n'est certes pas de la grande littérature mais bon de la lecture divertissante, c'est toujours bon à prendre.

Je ne m'attarderai pas sur l'édition, je ne pense pas que ceux d'entre vous qui pourrait l'acheter l'importe et je n'ai pas eu l'édition française entre les mains. Dans le cas contraire, c'est un livre de poche de chez Orbit de bonne facture.

Un bon roman tiré d'un jeu vidéo, ça commence à être monnaie courante pour notre plus grand plaisir. Autant en profiter car celui ci est vraiment bien et ce même si vous n'êtes pas un joueur. Et pour les joueurs, c'est tout simplement indispensable.

dimanche 24 avril 2011

Running Order Hellfest 2011

Un petit Running Order (pas encore officiel) pour l'édition du Hellfest de cette année fait son bonhomme de chemin sur l'internet. 

Je vous le met donc à dispos avec ma sélection perso de groupes que j'irais vois à coup sûr (en rouge) et mes hésitations (en vert).

Préparez vous à un déluge de Live report pour début juillet.




Je continue en vous pointant vers ma Playlist Hellfest 2011 sur Spotify.


A noter, normalement, je vais voir Sepultura au chatodo en juillet et je devrais être présent au Sonisphère à Amneville début juillet. Sur ce, à la revoyure.


Sonisphere TV - The Big Four - Am I Evil  (Live Sonisphere Festival,Sofia,Bulgaria 06 22 2010)

samedi 23 avril 2011

Detective Dee et le Mystère de la flamme fantôme de Tsui Hark

Hier soir je me suis, tiens, si j'allais au ciné. Qu'est ce qui passe en ce moment ? Ben pas grand chose d'intéressant, jusqu'à ce que je tombe sur cette affiche dont je n'avais juste pas entendu parler. Un film dans la chine médieval au ciné, je n'y croyais pas, j'ai pris ma place et c'est parti.


Au VIIème siècle, en Chine, une femme est sur le point d’accéder au trône d'impératrice. Elle fait construire un bouddah géant pour son couronnement, mais voilà qu'une mort étrange se produit sur le chantier. La victime a été dévorée par les flammes de l'intérieur, mettant sur la sellette les enquêteurs du palais. Perplexe, la future impérative va faire sortir du bagne l'un de ses plus farouches opposants qui s'était révoltés il  y 8 ans pour qu'il mène l'enquête. C'est le juge détective Dee.

L'histoire est bien sympathique, l'intrigue est claire, ce qui n'est pas forcement l'apanage de toutes les productions de ce style. Toutefois, c'est quand même dommage que l'on capte aussi rapidement qui est le bad guy de l'histoire, c'est un peu trop évident. Sinon, on évite le cliché du super mega grand maitre d'art martiaux et ça, ça change.

Il est resté un peu trop au soleil celui là

On passe à un aspect super important des films de ce genre, les scènes de combat. Elle ont été dirigé et chorégraphié par Sammo Hung, le comparse de Jackie Chan (à l'époque de ses bons films). si on fait l'impasse sur la première bagarre au bagne qui est un peu confuse, les autres c'est du tout bon. Notamment celle où Dee a été empoisonné et voit son adversaire en grandes trainées.

La musique colle parfaitement à l'époque décrite mais ne vous laissera pas un souvenir impérissable. Coté image, les images de synthèse sont partout et certaines sont un poil trop visible, ça gâche un peu, la faute à certaines textures trop "lisses".

L'impératrice

J'en profite aussi pour pousser mon coup de gueule sur la VF. Je n'ai pas trouvé que le casting vocal était particulièrement bien choisi pour coller aux personnages. A mon avis, à voir en VO est un bon plan si on en a l'occasion.

Un film bien solide avec une intrigue originale et des scènes de combat sympathique. Un bon film asiatique qui a eu la chance d'atteindre nos contrées.